CourierLexiquePlanConférencesActivitésHistoriqueConservatoire

Sium sisarum L.

Chervis

Apiaceae

Entom, Alim.

Asie de l’Est

Autres noms :
Chirouis, Girole,Berle
Ang: Skirret, All : Zuckervvurzel, Esp : Cherivia,Ital : Sisaro

Espèces voisines:
Le Panais (qui serait le Siser que Pline indique comme exigé par Tibere aux Allemands vaincus), le Carvi.

Habitat :
Au bord des eaux calmes;plantes plutôt nitrophile.
- à l’automne où au printemps : semis des graines (puissance germinative de 3 ans)
- plantation en Mars-Avril de divisions de racines ou d'éclats .

Identification :
Plante vivace :
- feuilles composées vert foncé luisant, folioles larges
- floraison: ombelles de petites fleurs blanches
- tiges cannelées lisses (1m à 1,50 m)
-racines fasciculées, renflées, d'un blanc grisâtre

Historique :
Originaire d'Asie de l’est (Circum-boréale ), spontané en Sibérie aItaïque et Perse septentrionale, le Chervis a, sans doute, été introduit par la Russie puis l'Allemagne.
Charlemagne, dans son Capitulaire, exige la culture du Silum.
Il se jardine en France au XIème siècIe et pendant tout le Bas Moyen Âge (le Chervis ou Eschervoys est cité par Rabelais dans Pantagruel).
Le Cuisinier français (1651) de La Varenne dit qu'on le sert sur les meilleures tables.

Utilisation :
C'est un légume dont les racines à chair très blanche, ferme, sucrée et légèrement farineuse entourant une partie ligneuse peuvent être consommées.
Présenté par les anciens auteurs comme un "manger délicat et friand" il peut être préparé comme la Scorsonère: en friture, au beurre, à la sauce, à l'huile
Le Chervis est rustique et peut rester tout l'hiver en place et ramassé au fur et à mesure des besoins.

Bilbliographie :
Voir Bibliographie générale
Plantes et jardins du Moyen Âge,Miche Cambornac
Ville de Melle: Plantes du jardin carolingien A. de CandoIle
Histoire des légumes, Georges GibauIt, Vilmorin-Andrieux

fiche précédente
retour fiches
fiche suivante