CourierLexiquePlanConférencesActivitésHistoriqueConservatoire

Sisymbrium officinale (L.) Scoop.
Herbe aux chantres

Brassicaceae

Entom . Méd

Eurasie

Étymologie :
En grec, sisymbrium signifie cresson. Le nom commun d’herbe aux chantres vient de ses propriétés médicinales, en effet, elle est efficace contre la toux et surtout contre les laryngites.

Habitat :
Cette plante est très commune en Europe, elle s’est répandue dans toutes les autres parties du monde excepté dans le Grand Nord.
On la trouve dans les haies, en bordure des chemins, sur les remblais et dans les décombres, là où la terre contient de l’azote, car c’est une plante nitrophile.

Identification :
Sa tige est rigide et recouverte de poils, les feuilles sont alternes, celles de la base sont pennées.
Les fleurs sont jaunes, à 4 sépales distincts et leur grappe s’allonge lors de la formation du fruit. Les graines sont alignées sur une seule rangée. Le fruit est dressé le long de la tige, dans la loge, à l’intérieur de la silique qui est cylindrique.
C’est une plante annuelle ou bisannuelle.

Historique :
Sous l’Antiquité, ses vertus étaient déjà connues des orateurs et des chanteurs mais c’est surtout après la Renaissance qu’elle retrouve sa renommée. On raconte qu’au XVIème siècle un médecin-botaniste français a rendu sa voix à un enfant de chœur grâce à cette plante

 

Propriétés :

Médicinales :
Elles sont surtout médicinales. En grec, sisymbrium signifie cresson qui, comme toutes les Brassicaceae, contient des composés soufrés qui sont bénéfiques pour les asthmatiques et les personnes à la gorge irritée.
Elle est également diurétique et stomachique.
Culinaire :
Sa saveur est un peu acre et il paraît que les Anglais l’incorporent dans certaines sauces qui accompagnent le poisson.

Utilisation :
Pour calmer la toux et dégager les bronchioles, il faut mélanger son suc, extrait de la plante, avec du miel.

Bilbliographie :
Voir Bibliographie générale

fiche précédente
retour fiches
fiche suivante