CourierLexiquePlanConférencesActivitésHistoriqueConservatoire

Salvia officinalis L.
Sauge officinale

Lamiaceae

Méd.Mel.

Méditerranée.

Autres noms :
Sauge domestique, grande sauge (pour Cazin), petite sauge (pour Rolland), Herbe sacrée, sale, thé de la Grèce, thé d'Europe, sauge de Catalogne.

Habitat :
Elle pousse sur des pentes ou des coteaux arides des régions méditerranéennes.
Elle apprécie les sols légers, calcaires et les expositions chaudes.
Elle se multiplie par semis, éclats de souche, bouturage et marcottage.

Identification :
C'est une plante vivace et aromatique. Elle vit une dizaine d'années. On récolte, soit les feuilles, soit les sommités fleuries. C'est une plante entomophile. La Sauge est facilement reconnaissable : tiges toujours carrées, feuilles opposées, décussées et velues, feuilles disposées en couronnes (faux verticille) sur la hampe florale.
Elle dégage une odeur aromatique, camphrée.
Ses fleurs sont de couleur rosée ou mauve.

Historique :
Les civilisations passées vouèrent un véritable culte à la “ plante qui sauve ”.
Les Égyptiens l’utilisèrent pour le traitement de la stérilité féminine et aussi pour embaumer leurs momies.
Les Romains la conseillent pour les femmes enceintes et pour la fécondité.
Maeterlink annonce en 1938 plus de 500 Espèces du genre Salvia.
Au XXème siècle on découvre qu'elle contient des œstrogènes : on lui donne le statut “ d'Herbe sacrée ”.

Propriétés :

Médicinales :
- en usage interne : tonique, apéritive, antiseptique, dépurative, digestive, diurétique, hypotenseur, antilaiteuse, favorise la conception.
- en usage externe : astringent, cicatrisant, antirhumatismal (en bains).
Les huiles essentielles contiennent des œstrogènes.

Culinaires :
Aromatiques, épices, condiments.

Utilisation :
Ce sont les feuilles qui sont les plus utilisées, soit fraîches, soit sèches.
En cuisine, on met “ la Sauge à toutes les sauces ”.
La fleur de Sauge est de saveur plus fine que la feuille.
En médecine : la Sauge officinale contient des principes actifs énergiques qui demandent quelques précautions d'emploi.
La Sauge a toujours été considérée comme “ la plante féminine ” par excellence.
Elle a des vertus digestives, on l'utilise en gargarismes pour les maux de gorge après décoction, en bains de bouche, en compresses pour les maladies de peau.
Pour les convalescents, on l'utilise sous forme de tisane, en infusion et sous forme de vin.
On l'utilise aussi en parfumerie.

Bilbliographie :
Voir Bibliographie générale
Réunion mondiale du genre Salvia,Gabriel Alziar,in:Microscome mésogéen.

Recette :
Recette d'un vin stimulant

laisser macérer 80 grammes de feuilles de sauge dans un litre de vin rouge ou blanc pendant 5 à 6 jours.

fiche précédente
retour fiches
fiche suivante