CourierLexiquePlanConférencesActivitésHistoriqueConservatoire

Rubia tinctorum L.
Garance des teinturiers

Rubiaceae

Tinc. Méd.

Orient

Habitat : Europe méridionale. Sol calcaire.

Identification :
0,60 à 1m. vivace ; tige rouge brun ; grimpante, ramifiée, quadrangulaire, munie sur les angles de pointes crochues ; grandes feuilles verticillées par 6, grandes, lancéolées, munies de crochets sur les bords et la nervure centrale; fleurs jaunes (juin-août) ; baie noire de la grosseur d'un pois.
Plante envahissante.

Historique :
Du bas latin " waranta ".
Utilisée depuis l'Antiquité comme source de teinture rouge. Les Gaulois la mélangeaient avec le suc bleu du Pastel pour en faire une très belle couleur violette.

Au VIIème siècle, on vendait la Garance robée et les étoffes teintes à la foire de St Denis.

La fabrication industrielle de l'alizarine de synthèse entraîna l'arrêt total de la culture de la Garance très développée en France. L'armée française l'utilisait encore au début de la guerre de 14-18 pour certaines pièces d'uniforme (les pantalons et les képis) rendant les soldats plus visible par l'ennemi.

Propriétés :
Cholagogue, anti lithiasique, emménagogue, apéritive, astringente, diurétique, laxative.

 

 Utilisation :

- Médicinale : en poudre, décoction, extrait liquide.
- Teinturerie :
décoction des rhizomes : pour la teinture des étoffes et laines en rouge (rouge d'Andrinople) et pour les cheveux.

Des peintres ont mélangé le rouge de la Garance avec de l'alumine pour obtenir une belle couleur rose.

-Agriculture :Les fanes peuvent être utilisées pour l'alimentation du bétail.

Toxicité : Les préparations à base de Garance sont contre-indiquées aux personnes atteintes d'albuminurie.

Bilbliographie :
Voir Bibliographie générale

fiche précédente
retour fiches
fiche suivante