CourierLexiquePlanConférencesActivitésHistoriqueConservatoire

Physalis alkekengi L.
Coqueret

Solanaceae

Cond.

Europe et Japon

Autres noms :
Amour en cage, lanterne japonaise, cerise d’hiver.

Étymologie :
Son nom grec " Physaô " signifie gonfler (voir historique)

Habitat :
Plante envahissante. On trouve le Physalis au bord des chemins, plaines et collines, jusqu’à la limite des zones montagneuses. Croît naturellement, dans les vignes dont il gène la culture de culture.

Identification :
Plante herbacée d’environ 0,60 cm de hauteur.
Fleur blanchâtre en forme d’entonnoir, fleurie de mai à juillet: les feuilles entières ou vaguement lobées, toujours par deux, vert foncé. Fruits, des baies rouges sont entourées d’une belle enveloppe en forme de lanterne un peu collante à l’intérieur, la chair est comestible à saveur amère.

Historique :
Son nom grec " Physaô " signifie gonfler ; le calice se gonfle comme une vessie. Les baies sont consommées depuis l’antiquité. Il en existe environ cent espèces.

Propriétés :

Médicinales :
Les fruits contiennent de la vitamine A, beaucoup de vitamine C (plus que le citron) et des sels minéraux.
Diurétique efficace contre la goutte, laxative, diaphorétique même.

Utilisation :
On plante les Physalis souvent pour l’ornementation. On peut faire : avec les fruits cuits, de la compote ou de la gelée, avec les fruits frais, du vin et du vinaigre mais pas très bons .

Bilbliographie :
Voir Bibliographie générale
Atlas des plantes médicinales : " Fernand Nathan "
A la découverte des fruits sauvages (Eric Varlet) :

fiche précédente
retour fiches
fiche suivante