CourierLexiquePlanConférencesActivitésHistoriqueConservatoire

Nepeta cataria L.
Herbe aux chats

Lamiaceae

Méd. Mel.

Europe.Asie tempérée

Autres noms :
Nepeta chataire, Menthe de chat, Cataire

Habitat :
On la trouve au bord des chemins, le long des haies, dans les terrains pierreux dans presque toute la France et en Corse (flore de l'Abbé Coste )

Identification :
C'est une plante vivace à fleurs blanches ou roses ponctuées de rouge, et formant un épi. Le calice a 5 dents. Les feuilles sont portées sur une queue assez longue et les feuilles supérieures sont en cœur à la base. Les tiges sont raides, couvertes de poils courts et serrés, formant un feutrage (tomenteuses).La plante peut atteindre de 15 à 60 cm La floraison a lieu de juin à septembre.

Historique :
On la mettait près des ruches pour éloigner les rats.
D'après les anciens elle procurerait le même effet que l'Hysope, le Lierre terrestre, le Marrube blanc, etc, mais comme le faisait remarquer Bodart (Cours de botanique médicale comparée, 1810) "il importe de connaître toutes celles qui sont congénères en vertus afin d'éviter que le malade manque de secours faute d'avoir employé le végétal qui eût pu remplacer le premier ". ! !!
"Cette plante est un remède populaire en Russie contre les névralgies dentaires, on en prend quelques feuilles dans la bouche et on les mâche, il en résulte aussitôt une sécrétion très abondante de la salive, à la suite de laquelle les douleurs de dents disparaissent souvent très rapidement".(Gaspard Hoffmann 1855)

Propriétés :
Médicinales :

La plante entière, desséchée est tonique et excitante (contre la chlorose, la dyspepsie et la toux)

Utilisation :
On la mettait près des ruches pour éloigner les rats. Les chats, au contraire, la recherchent avec passion, ils se vautrent dessus, la dévorent, l'arrosent de leur urine: de là le nom " d'herbe aux chats"(traité pratique et raisonné des plantes médicinales indigènes par F.J Cazin 1868).

Bilbliographie :
Voir Bibliographie générale

Recette :
Infusion

Infusion 2 à 10 grammes par litre d'eau (Flore de Gaston Bonnier 1960)

fiche précédente
retour fiches
fiche suivante