CourierLexiquePlanConférencesActivitésHistoriqueConservatoire

Foeniculum vulgare Miller.
Fenouil commun

Apiaceae

Méd.Cond.Alim.

Asie, M édit.

Étymologie :
Ce nom de Fenouil viendrait du latin feniculum qui signifie petit foin, à cause de son feuillage fin.

Habitat :
Le Fenouil est désormais naturalisé en région tempérée mais il aime le plein soleil. On le trouve dans les friches, dans un sol non acide mais pas trop sec, il est souvent sur les falaises du bord de mer.

Identification :
C’est une plante vivace ou bisannuelle, sa racine est épaisse. La tige dressée, striée, est brillante, elle contient une moelle spongieuse et devient creuse en vieillissant, c’est une tige succulente.
Le Fenouil peut atteindre 2,50m depuis sa base jusqu’aux fleurs de son ombelle. Ces fleurs, jaunes et sans bractées, apparaissent en été. Les fruits sont des akènes ovoïdes, oblongs et charnus.
Les feuilles sont légères, vert vif, 3 à 4 fois pennées, à lobe de 5/10mm, filiformes, acuminées, glabres à sommet membraneux, pétioles de 3/6mm.

Historique :
Les Romains consommaient les tiges en légumes. Pline l’Ancien décrivit les propriétés médicinales du Fenouil, en particulier pour améliorer la vue. Hippocrate le recommandait aux nourrices pour faciliter les montées de lait.
A certaines époques, il était censé éloigner les mauvais esprits.
Au Moyen Âge, il entrait dans la composition des courts-bouillons préparés pour cuire le poisson.

 

Propriétés :

Médicinales :
Toutes les parties de la plante sont utilisées.
Les graines apaisent les douleurs d’estomac, elles sont carminatives (expulsent les vents) et combattent la constipation. Elles sont galactogènes (favorisent la lactation).
Les feuilles sont vulnéraires, elles peuvent traiter les blépharites et la conjonctivite.
Les extraits de sa racine sont désintoxiquants et diurétiques, ils rentrent d’ailleurs dans certains régimes amaigrissants.

Condimentaires :
Les graines aromatisent de nombreux plats et même du pain et des gâteaux. Les feuilles peuvent être utilisées crues ou cuites, par exemple avec le poisson ; on connaît le loup au Fenouil, spécialité du Midi. Les jeunes tiges font un bon légume.
Si on a fait un repas trop copieux, on peut croquer quelques graines pour digérer et avoir une meilleure haleine.

Bilbliographie :
Voir Bibliographie générale

fiche précédente
retour fiches
fiche suivante