CourierLexiquePlanConférencesActivitésHistoriqueConservatoire

Filipendula ulmaria L.
Reine des prés

Rosaceae

Méd. Orn. Ent.
Toxique

Eurasie

Autres noms :
Spirée ulmaire, Ulmaire, Ormière, Vignette, Barbe de bouc, Fleur aux abeilles, Belle des prés, Barbe de chèvre.

Étymologie :
Nom tiré d’ulmus, Orme.

Habitat :
Europe : marécages et lieux humides jusqu’à 1800m. commune en France.

Identification :
Vivace, tige rougeâtre, 5ocm à1,50m de hauteur. Feuilles grandes, doublement dentées, composées : imparipennées (2 à 9 paires de folioles sessiles), vertes dessus, argentées et duveteuses dessous.
Fleurs très odorantes, à 5 sépales et 5 pétales, petites, blanches, jaunâtres nombreuses, groupées en corymbes allongés.
Fruits glabres tordus en spirale sur eux-mêmes, et les uns autour des autres. Floraison de Juin à Août.
Espèce mésohygrophile
Espèce voisine : Spiraea filipendula vulgaris L. Moench
Filipendule, (Terrenoix) 15 à 80cm espèce mésoxérophile

Historique :
Au XVIIIème siècle on l’indique comme sudorifique pour provoquer des éruptions dans la variole et la rougeole, astringente contre la diarrhée et vulnéraire sur les plaies et les ulcères.
Au XIXème siècle on met en évidence sa vertu essentielle : c’est un diurétique puissant.

 

Propriétés :

Médicinales :
Diurétique (œdème, goutte arthrite)
Tonique (tonicardiaque). Astringente (diarrhée) Antirhumatismale. Sédative (estomac, voies resp.)
Détersive. Vulnéraire (ulcères, plaies)

Utilisation :
Usage interne :
TISANE : Faire bouillir 1litre d’eau et laisser refroidir 2 ou 3 minutes. Verser l’eau sur 40 à 45 grammes de fleurs fraîches, attendre 10 h. Contre les rhumatismes : 4 tasses par jour de tisane réchauffée, non bouillie.
VIN : faire bouillir 1 litre de bon vin rouge, retirer du feu, puis jeter dedans 100g. de fleurs séchées, filtrer et sucrer. Prendre un verre à bordeaux de vin avant chaque repas.
Usage externe :
CATAPLASME : appliquer en cataplasme de 40 à 50 grammes de fleurs bouillies ( contre les rhumatismes)
DECOCTION : appliquer les racines ( plaies et ulcères ).

Bilbliographie :
Voir Bibliographie générale
Flore forestière française- Plaines et collines, Ed : Institut pour le développement forestier.
Pharmacognosie Prof. Jean Bruneton (2ème éd.), Ed. Lavoisier

fiche précédente
retour fiches
fiche suivante