CourierLexiquePlanConférencesActivitésHistoriqueConservatoire

Calendula officinalis L.

Souci

 

Asteraceae

Alim. Méd. Tinc.

Europe centrale, orientale et sud.

Autres noms :

Étymologie :

Son nom français provient du bas latin Solsequia  qui suit le soleil.

Calendula : du latin calendae qui désignait le premier jour du mois, et renvoie à la longue période de floraison de la plante.

 Historique :

Le Souci était connu dans l’Antiquité comme plante médicinale, colorant, épice et herbe magique.

 Habitat :

Terrains herbeux des régions tempérées européennes.

 Identification :

Plante herbacée ornementale, aromatique, annuelle ou bisannuelle, de 30 à 50 cm, à tige rameuse, velue, possédant des feuilles alternes larges et lancéolées. Les inflorescences, sont groupées en capitules terminaux de 4 à 7 cm de largeur, composés de nombreuses fleurs ligulées et tubulaires jaune orangé.

Fruits en akène dépourvu d’aigrette, plus ou moins courbé, épineux sur le dos.

Culture et reproduction :

Le Souci fleurit dès le printemps jusqu’aux premières gelées. Très facile à réussir, il a en plus l’avantage de repousser de nombreux parasites. Il existe un grand nombre d’espèces et de variétés qui offrent de superbes inflorescences aux tons jaunes et orangées.

Sol ordinaire, drainé, exposition soleil ou mi-ombre.

Multiplication par semis, de préférence en place, de mars à mai.

Est souvent attaqué par l’oïdium en période de sécheresse.

 

Propriétés :

 Principes actifs :

Tripertènes, mucilage, résines, glucosides amers, phytostérols, flavonoïdes, carotènes, saponines, huile essentielle.

Médicinales :

Anti-inflammatoire, antiseptique, drainante, purifiante, cicatrisante, astringente.

Utilisation :

Thérapeutique :

Dermatologie : soigne les petits problèmes de peau, coupures, brûlures, acné, coups de soleil, érythèmes fessiers et diverses inflammations.

L’usage interne n’est possible que sous contrôle médical :

.Troubles digestifs : en usage interne, infusé ou en teinture, résout les inflammations du système digestif, comme la gastrite ou l’ulcère gastrique.

.Action purifiante : contribue à éliminer les déchets et à rétablir le fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire.

.Gynécologie : l’emploi d’une teinture ou d’un extrait de Souci une semaine avant la date présumée du début des règles s’est avéré très efficace comme régulateur et analgésique.

Alimentaire :

Les pétales  donneront un air de fête à n’importe quelle salade salée ou sucrée.

Ils servent à falsifier le Safran, à colorer le beurre, le riz. Ses feuilles cuites se mangent en épinards et ont une saveur amère et salée.

Autres :

Le Souci est une plante tinctoriale, d'utilisation domestique. Il fournit une couleur jaune crème, obtenue par une décoction de ses fleurs.

Parties utilisées :

Fleurs

Toxicité :

Contre-indication :

Allergie, grossesse, allaitement.

Médecine vétérinaire :

 Posologie :

 Bibliographie :
Voir Bibliographie générale

Encyclopédie des plantes médicinales – Ed. Larousse

Guide de la Phytothérapie – Dr Jörg Grünwald / Christof Jänicke – Ed. Marabout

www.wikipedia.org.

fiche précédente
retour fiches
fiche suivante