CourierLexiquePlanConférencesActivitésHistoriqueConservatoire

Asparagus officinalis L.

Asperge

Asparagaceae

Alim. Méd.
Toxique

 

Est du Bassin Méditerranéen, Afrique du Nord et Asie centrale.

 Autres noms :

Étymologie :

Asparagus, nom générique des Asperges, désignant ces plantes en latin et en grec. Le terme grec signifie également jeune pousse.

Historique :

 Cultivée depuis l’antiquité et connue des Grecs et des Romains, elle est cultivée en France depuis le XV ème siècle. La mise au point des variétés date du XVIII ème siècle. En 1805 elle fait la réputation d’Argenteuil où elle n’est plus cultivée.

 

Habitat:

Terrains sablonneux.

Identification:

Vivace aux nombreuses racines charnues rayonnant en étoile (l’ensemble est appelé griffe). La tige est élancée, au feuillage fin et ramifié et à fleurs jaunes-vert campanulées. Elle peut atteindre 1,50m.

Floraison : juin –juillet

C’est une espèce dioïque, seuls les pieds femelles portent des fruits : petites baies rouges contenant plusieurs graines noires.

La griffe produit chaque année entre deux et cinquante bourgeons qui s’allongent sous terre en tiges charnues de 12- 15 cm. Ces tiges, ou turions, constituent la partie comestible de l’Asperge

Culture et reproduction :

 L’Asperge demande un sol riche, léger, bien drainé et un emplacement ensoleillé.

Semis possible au printemps, mais généralement on repique des plants (griffe) de un ou deux ans à aligner en plates-bandes buttées.

La récolte commence la troisième année et les plates-bandes durent 10 à 12 ans.

 

 Propriétés :


Principes actifs :

Vitamines A, B, C et PP, calcium, phosphore et fer.

Glucides, un saponoside, de l’asparagine (qui communique à l’urine une odeur particulière) et des flavonoïdes.

Médicinales:
Diurétique, dépurative, sédative, antirhumatismale, légèrement laxative, et galactagogue.

On la dit aphrodisiaque.

Utilisation :


Thérapeutique  :

Affections urinaires dont la cystite. Soigne rhumatismes, sciatique et goutte.

 Alimentaire :

Plante potagère. Les jeunes pousses ou turions sont comestibles.

Parties utilisées:

Jeunes pousses. On utilise surtout les racines en herboristerie.

Toxicité :

Les baies contiennent des saponines et sont dangereuses.

Contre-indication :

L’Asperge est déconseillée aux personnes qui ont des problèmes rénaux.

Médecine vétérinaire :

Posologie :

 Bilbliographie :
Guide des plantes sauvages, comestibles et toxiques de François Couplan et Eva Styner.

Les herbes aromatiques du jardin à la maison Editions du Lierre

Les plantes qui nous soignent de Jacques Fleurentin Ed. Ouest-France

fr.wikipedia.org

fiche précédente
retour fiches
fiche suivante