CourierLexiquePlanConférencesActivitésHistoriqueConservatoire

Arum maculatum L.
Arum tacheté

Araceae

Méd. Entom.
Toxique

Europe

Autres noms :
Gouet tacheté, Pied de veau, Vachotte, Pilette, Manteau de la Sainte Vierge, Chandelle. En anglais: “ Lords-and-Ladies ”

Étymologie :
Du grec aron, nom d’une espèce alimentaire.

Habitat :
Il est commun dans les bois, les taillis et les haies ombragées, sur sol, frais, riche en nitrate et calcaire. Il pousse jusqu’à 1500 m. On le trouve dans toute l’Europe tempérée, sauf dans la région méditerranéenne.

Identification :
Plante vivace, protogyne, géophyte à rhizome, entomogame, entomophile (diptères). Les feuilles entières de 20 à 50 cm de hauteur, sont hastées sagittées, pétiolées engainantes (en forme de fer de hallebarde), luisantes, tachées de brun ou de noir ou entièrement vertes et se développent au printemps.

Epoque de floraison : avril à mai. Ses fleurs petites, sessiles, sont agglomérées sur le spadice qui se termine par une massue pourpre. A maturité, cet organe dégage une douce chaleur et exhale une odeur nauséabonde qui attire des petites mouches. Ces insectes sont piégés à l’intérieur par une couronne de poils inclinés vers le bas et situés au niveau de l’étranglement du cornet. Ces mouches emprisonnées se nourrissent de nectar et se couvrent de pollen. La plante autostérile, ne peut être fécondée par son propre pollen. C’est le flétrissement de la spathe qui libère les insectes. Ceux-ci iront alors se faire piéger par une autre plante et y assureront la fécondation. Les fruits, portés sur une tige isolée, sont des baies rouges qui, à maturité, sont plus ou moins déformées par compression. Le pollen est souvent consommé aussi par des limaces.

Propriétés :

Médicinales :
En usage externe : plante vésicante, détersive et résolutive.

Utilisation :

Toxicité :
Les baies sont très toxiques et dangereuses. Elles attirent les enfants par leur couleur rouge
Symptômes observés en cas d’ingestion : nausées, vomissements, diarrhées, les douleurs sont parfois accompagnées de brûlures buccales et de troubles cutanés.

Culture :
Pousse naturellement à l’état sauvage. Possibilité de multiplication par division des souches ou par semis.

Bilbliographie :
Voir Bibliographie générale
Flore Forestière française (guide écologique illustré), par J:C. Rameau,
D. Mansion, G. Dumé.
Plantes Toxiques - Végétaux dangereux pour l’homme et les animaux, 3ème édit, de J. Bruneton.
Le Bon Jardinier, (La Maison Rustique.
Guide des plantes sauvages (Sélection du Readers' Digest)

fiche précédente
retour fiches
fiche suivante