CourierLexiquePlanConférencesActivitésHistoriqueConservatoire

Artemisia vulgaris L.
Armoise commune

Asteraceae

Méd.Cond.

Asie, Méditerranée

Autres noms communs : Artémise, Armoise Citronnelle, Remise, Herbe de la St Jean, Herbe de feu, Herbe aux cent goûts, Tabac de St-Pierre.

Habitat :
Europe, lieux incultes ; jusqu'à 1600m.

Identification :
0,50m à 1,50m. Plante vivace formant souvent des colonies, tige rougeâtre, herbacée, rameuse ; feuilles alternées, vert foncé dessus, blanchâtres dessous ; fleurs jaunâtres (juillet-octobre), rassemblées en larges panicules d'épis lâches ; akène cannelé longitudinalement; ligneuse, odeur faiblement épicée ; saveur amère.

Historique :
Les anciens Scandinaves la considéraient comme une des " neuf herbes sacrées " données aux humains par le Dieu Odin. En Asie, les tiges séchées servent depuis longtemps pour l'Acupuncture en moxibustion (tiges brûlées à l'extrémité des aiguilles). Au Moyen-Âge, l'Ermoize du poète Rutebeuf, est connue comme remède contre l'épilepsie et la danse de St-Guy. Elle est utilisée plus tard par Ambroise Paré.

Propriétés :
Médicinales :

Emménagogue (qui provoque ou régularise la menstruation), cholagogue (qui active l'écoulement de la bile contenue dans la vésicule), antispasmodique, fébrifuge, digestive, vermifuge.

Utilisation :
Culinaire :

Les jeunes pousses tendres, juteuses, sucrées, aromatiques (saveur rappelant celle de l'Artichaut), sont ajoutées aux salades.

Les jeunes feuilles, au Japon, sont cuites à l'eau, mangées avec des graines de soja grillées. Elles servent aussi à aromatiser le riz. Elles sont parfois blanchies à l'eau bouillante, séchées à l'ombre et au soleil.

Bilbliographie :
Voir Bibliographie générale

fiche précédente
retour fiches
fiche suivante