CourierLexiquePlanConférencesActivitésHistoriqueConservatoire

Arctium lappa L.

 Grande Bardane

 Asteraceae

  Alim. Méd.

Europe, Asie

Autres noms :

Herbe aux teigneux, Grappon, Grateau, Oreille de géant, Gobo (nom japonais)

Il existe d’autres espèces de Bardanes de mêmes propriétés : Arctiumminus et Arctiumedulis (cultivée au Japon).

Étymologie :

Le nom Arctium vient du grec Arkos : l’ours ou l’oursin, lappa vient du latin : qui accroche.

 

Historique :

Depuis l’antiquité gréco-romaine on lui reconnaît des propriétés thérapeutiques, (toutes les Bardanes ont les mêmes propriétés).

On dit que Georges Demestral, inventeur de la fermeture velcro a été inspiré par la Bardane qu’il aurait observée au microscope.

 

Habitat :

Friches, bords de ruisseaux, décombres frais, jusqu’à 1 600 m d’altitude.

 

Identification :

Plante herbacée bisannuelle. Elle a une racine fuselée brune qui donne naissance la 1 ère année, à une rosette de grandes feuilles de forme arrondie et épaisse ; la 2 ème année, elle a une tige anguleuse avec des feuilles alternes, qui porte à son sommet des capitules globuleux rouge violacé, ils sont protégés par des involucres épineux, accrochants, qui font le bonheur des enfants lors de leurs batailles. Ces fruits sont des akènes qui s’accrochent sur la fourrure des animaux qui participent à sa dissémination.

Floraison en juillet, août.

 

Culture et reproduction :

Préfère un sol frais, profond, bien travaillé, riche en humus et une exposition ensoleillée. La Bardane est très réactive aux engrais azotés.

La multiplication se fait par semis en place, en juin-juillet, en pépinière en février-mars.

La récolte intervient de 3 à 4 mois après le semis, jusqu'à la mi-novembre. Au-delà les racines risquent de devenir trop fibreuses.

 

Propriétés :


Principes actifs :

- Glucosides amers (arctiopicrine)

- Flavonoïdes (arctiine)

- Tanins

- Polyacétylènes

- Huile essentielle

- Inuline (jusqu’à 45%)

- Lignanes

- Coumarines


Médicinales :

Diurétique, dépurative, hypoglycémiante et sudorifique.

Antibiotique et antiseptique, antifongique, cicatrisante.

Utilisation :

Thérapeutique :

Elle est recommandée aux rhumatisants, et contre les affections de la peau : furoncles et eczéma.

Appliquer les feuilles fraîches en cataplasme sur les écorchures et les ulcères. Les fruits sont prescrits contre la sciatique.

Les graines, en infusion, contre le rhume et le mal de gorge

Alimentaire :

Les racines, la 1 ère année, peuvent être mangées comme des Salsifis. Les jeunes tiges, débarrassées de leur écorce, sont cuites à l’eau salée et rappellent le Cardon.

Les Japonais appellent «gobo» les jeunes racines et tiges qu’ils consomment de différentes façons.

Parties utilisées :

La racine, les feuilles, la tige, ou les graines.

 

Toxicité :

Contre-indication :

La Bardane est déconseillée à la femme enceinte à cause de ses possibles propriétés ocytociques.

Médecine vétérinaire :

Posologie :

Bilbliographie :
Voir Bibliographie générale

Sauvages et médicinales de Marie-Claude Paume – Ed. Edisud

Le Livre des Bonnes Herbes de Pierre Lieutaghi - Ed. Acte Sud

Encyclopédie des plantes médicinales – Ed. Larousse

r.wikipedia.org

 

fiche précédente
retour fiches
fiche suivante