CourierLexiquePlanConférencesActivitésHistoriqueConservatoire

Allium cepa L.
Oignon

Liliaceae

Méd.Mel.Cond

Eurasie(Perse, Beloutchistan)

Dicton:
Quand l’oignon a trois pelures
L’hiver aura grande froidure

Habitat :
Emplacements chauds et ensoleillés sur sol profond, léger, ressuyant bien,
pH >6,5

Identification :
Bisannuelle, vivace
Plante herbacée bulbeuse : bulbe arrondi ou aplati formé d’écailles charnues qui sont des feuilles transformées en organe de réserve.
La première année se forme une touffe de feuilles tubulaires (cylindriques creuses) et un bulbe, organe de réserve.
La deuxième année, apparaît une hampe florale creuse et renflée dans sa partie médiane, portant une ombelle sphériques de fleurs étoilées blanc verdâtre avec des étamines saillantes.
La floraison a lieu de la fin du printemps jusqu’en août.

Historique :
L’Oignon fut offert aux Chaldéens par les Perses. Les mages chaldéens scrutaient le ciel en humant le parfum des oignons grillés sur la braise.
Les Egyptiens le récoltaient des millénaires avant l’ère chrétienne, il est représenté sur des fresques funéraires, garant du sommeil éternel.
Les Grecs et surtout les Romains en consommaient considérablement.
Au Moyen Âge, on le consommait cru avec du pain, base de nourriture du vilain, tandis que toute table noble et bien servie offrait un plat d’oignons crus macérés dans du vinaigre et du miel.
Après la découverte de l’Amérique en 1492, l’Oignon mit quelques années pour traverser l’Atlantique mais seulement quelques semaines pour conquérir tout le continent américain

 

Propriétés :

Médicinales :
Antiseptique, antithyroïdien, antifongique, astringent, bactériostatique (stimulant des intestins), cholérétique, dépuratif, diurétique hypocholestérollémiant (fructosanes), émollient, expectorant fébrifuge, hypoglycémiant (disulfure d’allyle et de propyle), régulateur de la circulation, vasodilatateur, vermifuge.
Condimentaires :
Cru ou cuit, l’Oignon est indispensable et irremplaçable dans la cuisine.

Utilisation :
Médicinales :
En décoction pour cure de printemps comme dépuratif ou vermifuge.
Vin d’oignon : diurétique et fortifiant, 300gr de purée d’oignons crus, 100gr de miel, 6 dl de vin blanc.
Cataplasme d’oignon cuit et chaud soulage angine, bronchite, abcès et hémorroïdes.
Cataplasme d’oignon cru soigne migraine, maux de tête et morsures.
Une rondelle d’oignon soulage immédiatement les piqûres de guêpes ou d’abeilles.

Bilbliographie :
Voir Bibliographie générale

fiche précédente
retour fiches
fiche suivante