CourierLexiquePlanConférencesActivitésHistoriqueConservatoire

Acanthus mollis L.
Acanthe à feuilles molles

Acanthaceae

Méd.Entom.Mell.

Europe méridionale, Afrique du nord.

Autres noms:

Étymologie :
du grec akanthos, épine - acanthe - chardon.

Historique :
L'Acanthe est connue depuis la haute antiquité. Ses feuilles entrent dans la composition du style corinthien. Elle fut acclimatée dans bien des jardins comme plante d'ornement.

Habitat :
En forêts sur zone rocailleuse lieux ombragés, décombres.

Identification :
Plante vivace à racine pivotante, de souche radiculaire étalée, formant une grande plante érigée de 1, 50 m de haut., à feuilles lobées ou pennatiséquées mais épineuses, d'un beau vert foncé, brillantes sur le dessus. La floraison est de juin à août. Les fleurs tubulaires, à deux lèvres de 3 à 5 cm de long présentent souvent des bractées épineuses et des sépales dans des nuances mêlant blanc, vert, jaune, rose ou pourpre. Ces fleurs apparaissent par groupes de quatre en grappes terminales.

Culture et reproduction:
La plante a besoin d'un sol profond, bien drainé à exposition ensoleillée, tolère la mi-ombre, se mariant parfaitement à un vieux muret ou des dalles, on la mélangera à d'autres vivaces. Elle est rustique mais frileuse. Elle est xérophile.

On récolte les feuilles au début de l'été et la racine en automne.

Semis en pot sous châssis froid au printemps. Division au printemps ou en automne. Bouture de racines en hiver sous abri en pot.

Risque d'oïdium en fin de végétation donc inutile de traiter.

 

 

Propriétés :

Principes actifs :

Mucilage et tanin. Sels minéraux.

Médicinales :
Apéritive, cholérétique vulnéraire, émolliente, astringente.

Thérapeutique :
En usage externe, employée comme vulnéraire. Soigne les traumatismes articulaires et les brûlures
Macérée à l'eau froide, la plante, hachée et appliquée sur des plaies enflammées, a des propriétés calmantes, adoucissantes et cicatrisantes. Le suc frais de la plante, ou l'infusion des feuilles et des fleurs, stimule l'appétit, draine la vésicule, régularise la digestion. Il apaise l'inflammation des muqueuses des appareils digestif et urinaire. Dans le Midi, cette préparation est même employée pour des lavements émollients.

Alimentaire :

Parties utilisées :

Feuilles (fraîches de préférence) et racine.

Toxicité :

Contre-indication :

Médecine vétérinaire :

Posologie :

Bilbliographie :
Encyclopédie universelle (Bordas)
Les plantes vivaces de lumière (Larousse)

Encyclopédie des plantes médicinales - Ed. Larousse

www.wikipedia.org

Voir Bibliographie générale

page précédente
retour fiches
fiche suivante