CourierLexiquePlanConférencesActivitésHistoriqueConservatoire

Ranunculus ficaria L.
Ficaire

Ranunculaceae

Méd. Toxique

Europe, Afrique du Nord, Asie Mineure

Autres noms :

Herbe aux hémorroïdes, Herbe au fic, Petite éclaire, Petite Chélidoine, Faux bouton d'or.

Étymologie :

De Fic : verrue des bovins et chevaux, la plante était employée contre ces tumeurs.

Ficaria : de Ficus (Figue) en raison de ses tubercules qui en rappellent la forme.

 Historique :

Comme toutes les Renonculacées, la Ficaire est toxique, toutefois les substances âcres et vénéneuses disparaissent à la cuisson et à la dessiccation.

Dioscoride la nommait" Froment sauvage" et les jeunes pousses étaient consommées crues en salade ou cuites en légumes pour ses propriétés antiscorbutiques.

Les petits tubercules souterrains suggèrent la forme des hémorroïdes, elle fût utilisée, au Moyen Âge, pour les résorber, d'où son nom.

Au XIX ème siècle, de nombreux essais ont prouvé que la Ficaire réduit la douleur, réfrène le flux sanguin et favorise la réduction des hémorroïdes et des varices.

 Habitat :

Jusqu'à 1600 m. Forêts, prairies humides, fossés, ruisseaux, zones semi-ombragées à ombragées.

 Identification :

Plante herbacée vivace à racines tubéreuses courtes.

Tiges glabres de 10 à 30cm formant une touffe.

Feuilles : alternes, épaisses, à longs pétioles engainants, limbe luisant cordiforme parfois taché de marques sombres;

Fleurs : de mars à mai, solitaires, de 20 à 30 cm de diamètre, 8 - 12 pétales étroits, elliptiques, jaune d'or brillant qui se décolorent en vieillissant. Ne comporte que 3 sépales. Les fleurs se ferment par temps couvert .

Fruits : akènes, très rares car la plante se reproduit par voie végétative et produit une multitude de bulbilles à la base de ses racines.

 Culture et reproduction :

Situation humide ou ombragée.

Sort de terre en hiver et fleurit de mars à mai. Ne subsiste qu'à l'état de racines dès la fin du printemps.

Multiplication par graines, mais qui germent difficilement. Préférer la culture des bulbilles prises sur la base du pied ou la division des souches.


MP3

Propriétés :


Principes actifs :

Saponosides (20%), protoanémonine et anémonine, acide palmitique, tanins, vitamine C.

Médicinales :

Veinotonique, vasoconstrictrice.

Utilisation :

Thérapeutique :

Hémorroïdes, jambes lourdes, chevilles enflées.

En usage externe: compresses de décoction sur les parties à traiter.

Parties utilisées :

Feuilles et racines séchées.

 Toxicité :

La voie orale est proscrite et l'utilisation de la plante fraîche est déconseillée. Risque d'allergie ou d'irritation de la peau.

Contre-indication :

Grossesse, allaitement.

 Médecine vétérinaire :

Posologie :

 Bibliographie :


Voir Bibliographie générale

Plantes médicinales et vénéneuses de France P.V. Fournier - Omnibus

Fleurs sauvages de France - Ed. Bordas

Plantes médicinales - Jacques Fleurentin - Ed. Ouest France

Les plantes du bien être - Michel Pierre - Ed. du chêne

 

 

 

fiche précédente
retour fiches
fiche suivante