CourierLexiquePlanConférencesActivitésHistoriqueConservatoire

Hamamelis virginiana L.

Hamamelis de Virginie

Hamamelidaceae

Méd.

Amérique du Nord

Autres noms :

Noisetier des sorcières.

Étymologie :

Hamamélis vient du grec ancien et signifie « semblable au pommier ».

 Historique :

Les Indiens d’Amérique du Nord lui attribuaient des propriétés surnaturelles pour détecter la présence de sources d’eau et de métaux précieux, d’où son nom en français de « Noisetier des sorcières » car son aspect ressemble au Noisetier.

Ils connaissaient aussi, les propriétés médicinales de l'Hamamélis : astringent, anti-inflammatoire et hémostatique. Ils s'en servaient pour soigner les plaies mineures, les hémorragies, l'eczéma, les inflammations, notamment oculaires.

Les colons européens ont rapidement adopté la plante, l’écorce macérée dans du Whisky constituait un remède populaire contre les blessures, les fractures.

On la retrouve dans les produits de toilette et les médicaments brevetés dès le XIX ème siècle.

 En Chine, il est utilisé comme décongestionnant, ainsi que pour dégager les voies respiratoires et pour soulager les douleurs.

Dans le langage des fleurs, une branche d’Hamamélis signifie « Vous m'envoûtez ».

Habitat :

Lisières de forêt humides.

Identification :

Arbuste à feuilles caduques, à écorce brunâtre et rameaux tortueux. Croît en général jusqu'à une hauteur de 5 m.

Les feuilles sont alternes, obovales, à bords crénelées, et présentent une asymétrie du limbe comme chez le Noisetier. Munies d'un pétiole court, elles mesurent 8 à 15 cm de long et se peignent de splendides couleurs jaunes, rouges ou cuivrées à l’automne.

Les fleurs jaunes apparaissent en glomérules, et se composent de quatre pétales filiformes de 2 cm, entourés d’une bractée écailleuse. Il fleurit du milieu de l'automne jusqu’au cœur de l’hiver.

Le fruit se présente sous la forme d'une capsule fortement lignifiée mesurant 12 mm, qui explose et projette deux graines noires à plus de 4 m de distance quand elle arrive à maturité.

 Culture et reproduction :

Il apprécie les terres fraîches et légères, plutôt acides.
Une exposition ensoleillée le matin et plutôt mi-ombragée l'après-midi est idéale (est, nord-est).

Il supporte très bien le froid jusqu'à -20°C.

II croît à partir de marcottages ou de semis, effectués à l'automne.

Les feuilles sont récoltées en été et séchées à l'ombre aussi vite que possible.


MP3

Propriétés :

Principes actifs :

- Tanins (8 à 10%) (hamamélitanin, gallocatéchine)

- Flavonoïdes (proanthocyanidine)

- Principes amers

- Huile essentielle (les feuilles)

 Médicinales :

- Veinotonique

- Astringent

- Anti-inflammatoire

- Hémostatique

- Antiviral (Herpès)

Utilisation :

Thérapeutique :

 En usage externe :

L’Hamamélis traite les varices, la sensation de jambes lourdes et les hémorroïdes. Ses propriétés astringentes en font un tonique et un protecteur veineux.

Traite aussi les contusions, les petites plaies, l’herpès labial, l’acné, les dermatoses telles que l'eczéma et la couperose. Il permet de protéger les zones meurtries et d'éviter les infections.

Peut être utilisé sur les piqûres d’insectes et les coups de soleil mineurs.

Entre dans la composition de bains de bouche contre l’inflammation des gencives, des muqueuses ou les maux de gorge.

 Appliqué en lotion il est aussi très efficace en bain d'œil, dans le cas d’infections oculaires.

En usage interne :

Soulage les diarrhées, dysenteries, coliques. Tonifie les muqueuses intestinales et traite tous types d'hémorragies.

  Parties utilisées :

Feuilles et jeunes brindilles, écorce.

Toxicité :

Contre-indication :

Grossesse, allaitement.

 Médecine vétérinaire :

Posologie :

  Bibliographie :
Voir Bibliographie générale

Encyclopédie des plantes médicinales – Ed. Larousse, 2001

Les plantes qui soignent – Jacques Fleurentin - Ed. Ouest France

http://www.aujardin.info/plantes/hamamelis .

   
fiche précédente
retour fiches
fiche suivante