CourierLexiquePlanConférencesActivitésHistoriqueConservatoire

Arctostaphylos uva-ursi (L.) Spreng.

Busserole

Ericaceae

Méd. Mell. Alim.

 Autres noms :

Raisin d’ours, Arbousier traînant, Petit buis.

Étymologie :

Uva : raisin, ursi : ours, en latin, car les ours adorent les baies de cette plante. Arctostaphylos a le même sens en grec.

Historique :

Marco Polo rapporta qu'au XIII ème siècle les Chinois l'utilisaient comme diurétique pour soigner les reins et les problèmes urinaires.

Les Amérindiens l'utilisaient également pour ces troubles et fumaient un mélange de feuilles de Busserole et de Tabac.

Recommandée au XIX ème siècle par les médecins européens pour soigner diarrhées, gonorrhée et incontinence.

La consommation de Busserole à des doses efficaces du point de vue médicinal a le curieux effet secondaire de donner une coloration verdâtre à l'urine.

En Europe du Nord on prépare, avec les tanins des feuilles de la Busserole, les peaux destinées à la fabrication des cuirs de Russie.

 Habitat :

Régions montagneuses, terrains siliceux, sous-bois, rocailles, éboulis.

 Identification :

Petit arbuste de 15 à 30 cm, au feuillage persistant, à longues tiges rampantes formant des touffes jusqu’à 2 m. La tige est souple, ramifiée et rougeâtre.

Les feuilles sont épaisses, obovales, coriaces, entières et pétiolées, luisantes, vert foncé dessus et vert pâle dessous.

Fleurs blanc-rosé en forme de clochettes réunies en grappe terminales, d’avril à juillet.

Fruits : baies rouges charnues, de saveur astringente contenant des graines.

L’arbrisseau peut vivre un siècle.

 Culture et reproduction :

La Busserole pousse en climat froid et ensoleillé sur tout type de sol même si elle préfère les terrains secs, frais, acides ou neutres. Sensible à l'humidité stagnante elle est rustique, au moins jusqu'à -15°C.

De croissance très lente, elle supporte bien la taille et se multiplie facilement en marcottant les rameaux qui rampent sur le sol ou par semis.

Les feuilles sont récoltées toute l’année et les baies en automne.

 

MP3

Propriétés :


Principes actifs :

- Hydroquinones (surtout de l'arbutine, jusqu'à 17%)

- Tanins (15% au maximum)

- Glucosides phénoïques

- Flavonoïdes.

 Médicinales :

 Diurétique, antiseptique urinaire, antibactérienne, astringente et anti diarrhéique.

 Utilisation :

 Thérapeutique :

 La Busserole est l'un des meilleurs antiseptiques urinaires naturels. Elle est employée pour désinfecter l'appareil urinaire en cas de cystite et d'urétrite, sous réserve qu'il n'y ait pas d'infection rénale simultanée.

 Alimentaire :

Les petits fruits rouges sont comestibles crus, mais ils sont farineux, légèrement astringents, parfois un peu sucrés, parfois amers et leur peau est coriace. Il vaut mieux les faire cuire en compote ou en confiture et les édulcorer. On peut aussi les écraser et les mélanger à de la farine pour préparer des galettes ou du pain.

Avec les feuilles de la busserole, on préparait en Russie un thé assez amer, nommé « koutaï »

 Parties utilisées :

Feuilles séchées et baies.

Toxicité :

Contre-indication :

La Busserole n’est pas recommandée pour les enfants de moins de 12 ans, la femme enceinte et allaitante et en cas d’infection rénale.

Le traitement ne dépassera pas deux semaines en continu et on évitera de prendre des substances acides, vitamines C, jus de Citron ou Canneberge.

 Médecine vétérinaire :

Posologie :

 Bilbliographie :
Voir Bibliographie générale

Encyclopédie des plantes médicinales – Ed. Larousse

Guide de la Phytothérapie – Dr Jörg Grünwald / Christof Jänicke - Ed. Marabout

Les plantes qui soignent – Jacques Fleurentin - Ed. Ouest France

Les plantes du bien-être – Michel Pierre

www.agr.gc.ca/fra/arctostaphylos

 

fiche précédente
retour fiches
fiche suivante